Divers

Biocoop : de l’intérêt de proposer une communication congruente

campagne publicitaire biocoop argentique
Clément Cosnier
Written by Clément Cosnier
3 Flares Filament.io Made with Flare More Info'> 3 Flares ×

Il est intéressant d’observer à quel point les marques aiment à revêtir les oripeaux de l’éco responsabilité, green-washing de bon aloi, à l’heure où en communication, le purin bio a le parfum du caramel. On est heureux de ne pas compter Biocoop parmi elles.

Une organisation originale

La campagne digitale de Biocoop aurait tout de la bonne disquette marketing si elle n’était le prolongement d’un engagement de plus de 40 ans.

Leader de la distribution de produit alimentaire biologique et durable en magasins propres, Biocoop assure le double objectif de soutenir activement la filière biologique et l’accessibilité aux produits bio pour les consommateurs (j’ai évité le terme de consom’acteur, qui donnerait des ulcères à un bouddhiste). L’entreprise a une riche histoire qui prend racine dans les années 1970, avec les premières initiatives de consommateurs, évoluant en association puis en Société coopérative de production (SCOP).

campagne publicitaire biocoop argentique

Une logique de structuration de la filière Bio par la ramification de celle-ci

De l’aide aux producteurs à l’ouverture sur la restauration collective en passant par le transport et des plateformes logistiques, sans en tartiner des tonnes, on soulignera :

  • Que son organisation est fortement décentralisatrée avec un conseil d’administration composé de représentants de magasins, des groupements de producteurs, d’un représentant des salariés et un autre des consommateurs. 1 homme 1 voix.
  • Une volonté de Biocoop de valoriser le local, la chasse au gaspillage par la distribution de produit en « vrac » dont la SCOP est la pionnière en France, ou encore le choix du non référencement des produits finis transportés par avion.
  • Une politique salariale audacieuse ou malgré le besoin d’attirer des compétences spécifiques, le coefficient multiplicateur entre les employés et leurs patrons est sans équivalent dans le secteur.

affiche campagne digitale Biocoop

 Une communication éco-responsable en oignon

Je ne vais pas développer sur l’espèce de poupée russe communicationnelle façonnée par l’agence Fred & Farid pour Biocoop. Les gars savent y faire, en trois jongles ils la mettent au fond. Au passage, ils ringardisent tous les grands de la distribution, qui nous foutent dans chaque clip le même gros moustachu dans un champ avec une charolaise qui ferait passer lolo ferrari pour une planche à pain…

Ou alors on a une version complètement fantasmé de l’agriculture avec un réalisateur fan de Malick, Gladiator et des filtres Instagram.

no hate, mais faut pas pousser

Très forte personnalisation de la campagne

Ces derniers temps, les annonceurs, les agences et les marques cherchent à capter l’attention en essayant d’attirer l’œil –prétendument- blasé des consommateurs. Dans une surenchère d’innovations et d’artifices, chacun s’essaie à des pirouettes et des gesticulations ou les prises de parole tendent à s’affranchir de l’objet dont elles sont censées véhiculer la substance.

Importer l’écologie dans la création d’une campagne est une démonstration du métier de Biocoop : se sortir les doigts à tous les niveaux pour produire sans détruire, mais surtout construire.

Plus d’informations : lacampagneresponsable.fr

About the author

Clément Cosnier

Clément Cosnier

Etudiant dans un Institut d’administration des entreprises mais avec une formation initiale baignée dans les Sciences Humaines et Sociales, j’aime aborder les trucs de marchands* avec la même acuité que Nadine Morano la sémantique du charretier.

Leave a Comment