Communication Sonore

Schwartz’s : « The Sound of Taste » donne du son à ses épices

Hugo Lapierre
Written by Hugo Lapierre
7 Flares Filament.io Made with Flare More Info'> 7 Flares ×

Marketing Sensoriel – La marque britannique d’épices Schwartz’s éveille les sens des consommateurs dans sa dernière campagne « The Sound of Taste ». 

Intégrer le marketing sensoriel dans une stratégie de communication n’a jamais été une tâche facile. Lancer en janvier en Grande-Bretagne, la nouvelle campagne du fabricant d’épices Schwartz’s « The Sound of Taste » réalisé en collaboration avec l’agence Grey London, semblerait avoir trouvé la recette pour utiliser à bon escient l’ensemble des sens du spectateur. Chapeau.

Une Explosion de saveurs 

the-sound-of-taste-1-Hey-Listen

http://youtu.be/SZggI6x6F8U

Ce spot publicitaire à de quoi vous éblouir.  L’agence a fait appel aux talents pyrotechniques de Paul Mann et au célèbre DJ/Producteur MJ Cole pour réaliser cette vidéo en Slow Motion. Le résultat de cette collaboration est éloquent : un feu d’artifice musical méticuleusement orchestré. Plusieurs tonnes de grain de poivre noir, paprika, cumin, gingembre… ont été placées pour exploser en parfaite synchronisation avec une création musicale réalisée sur mesure. Chaque explosion représente une note de piano ou un accord. L’objectif de cette campagne est clair : traduire la sensation de goût en musique, et représenté visuellement l’expression : une explosion de saveur.  Un pari tenu grâce à cette superbe réalisation.

Un poster musical qui réagit au toucher 

Feel-Flavour-1-Hey-Listenfeel-the-flavour-2-Hey-Listenfeel-flavour-3-Hey-ListenFeel-Flavour-4-Hey-Listen

La campagne publicitaire « The Sound of Taste » ne s’arrête pas là. Début avril, Schwartz’s a enclenché la suite : « Feel Flavour », une affiche interactif pour cibler la grande distribution et le commerce de détail. Cette innovation pour le moins surprenante permet aux gens de voir, entendre et sentir les épices. Pour réaliser ce projet, l’agence Grey London s’est encore entourée de beau monde, en la personne de l’illustrateur de renom Billie Jean, et des sociétés Prin Tech et Novalia, développeur de solutions d’impression novatrice.

D’une illustration à une affiche sonore 

Billie Jean a tout d’abord créé une architecture visuelle de ce que le goût pourrait ressembler. Ensuite, un accord de musique a été attribué à chaque plante et épice représentée dans l’illustration. Le cumin est devenu un mi bémol majeur, le piment un bémol majeur et ainsi de suite. Et pour finaliser cet ambitieux projet, l’image a été ensuite imprimée avec une encre conductrice rendant possible la technologie tactile sur papier.  L’interactivité a été pousser jusqu’au bout, puisque si vous connectez à l’affiche votre smartphone via une application Bluetooth, celle-ci se transforme en véritable instrument de musique.

Je pense que l’on peut dire qu’avec cette réclame, Schwartz’s a réussi son pari, mettre les saveurs en musique. Cette campagne prouve que le marketing de l’ouïe aussi bien appelé marketing sonore ou musical apporte de la fraîcheur dans une opération de communication. Mais aussi qu’il n’est que plus performant quand il est cumulé au marketing des autres sens. 

 

About the author

Hugo Lapierre

Hugo Lapierre

Créateur du Projet « Hey, listen ! ». Étudiant à Sup’ de COM Lyon lors de la création du blog, je suis aujourd’hui diplômé d’un Master 2 spécialisé en communication. Je suis un passionné de markéting et de communication stratégique. Curieux, j’adore analyser les succès comme les échecs des publicitaires et annonceurs. Je suis également un passionné de musique tous genres confondus. C’est ici que le projet est né, comprendre et analyser comment la musique peut-elle devenir un avantage certain pour les communicants de demain.

Leave a Comment